Pattec en image

Sondage

Que pensez vous des activités de PATTEC ?
 

Annonces

Pattec !
Aucune annonce pour le moment!

Qui est en ligne ?

Nous avons 32 invités en ligne

Visites

566256
6ème Cours international de formation organisé par l’ELAT de Bobo – Dioulasso sous la supervision de la coordination de l’Union Africaine de la PATTEC du 6 au 18 juin 2014 sur le thème « Planification et mise en œuvre des projets PATTEC » PDF Imprimer Envoyer

Du 6 au 18  juin 2014 la direction de l’ELAT a organisé le 6ème cours régional sur «la Planification et la mise en œuvre des Projets PATTEC» au profit de  vingt trois  participants  provenant des pays suivants : Angola, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, Congo RDC, Guinée/Conakry, Guinée Equatoriale, Mali, Niger, Sénégal,Tchad et Togo.Sur initiation de l’Union Africaine, ce cours a été financé par la BADEA.

 

Ce cours intervient à la fin de la phase pilote des activités d’éradication de la trypanosomose et de la mouche tsé -tsé de la PATTEC et au cours de la recherche des financements pour une deuxième phase dans laquelle les pays infestés se préparent à travers l’initiative PATTEC à œuvrer conjointement à  éliminer de façon durable le fléau que sont les trypanosomoses transmises par les mouches tsé -tsé ou glossines du continent africain. Le renforcement des capacités des acteurs impliqués demeure un pilier important de l’initiative PATTEC en cours de mise en œuvre dans la plupart des pays affectés.


L’initiative PATTEC vise à encourager la mise en œuvre de projets sous régionaux prenant en compte les zones infestées transfrontalières pour une éradication complète et durable du vecteur de manière à lutter contre la pauvreté et garantir la sécurité alimentaire des populations à l’échelle du continent. L’objectif global de cette session de formation sur la planification et la mise en œuvre des projets PATTEC vise à renforcer les capacités de management, de planification et de gestion de données du personnel des coordinations nationales des pays participants à l’initiative PATTEC. Le plan d’action global de lutte émanant  de la coordination régionale et  mise en œuvre dans les pays de la première phase  pilote s’articule autour des composantes suivantes : éradication et suppression des glossines, renforcement des capacités, gestion durable des terres assainies, coordination et gestion du projet.Tous les pays infestés sont encouragés à travailler ensemble car le vecteur lui-même impose l’intégration des stratégies de lutte pour favoriser son éradication et améliorer la faible contribution du continent n’excédant pas 2% actuellement de la richesse mondiale.


Au terme de cette session des certificats de participation ont été remises par les autorités présentes dont le Ministre des Ressources Animales, le Gouverneur de la Région des Hauts Bassins, le Président du Conseil Régional, le Coordonnateur PATTEC/UA. Tous les participants ont été exhortés à leur retour à pouvoir élaborer des projets bancables au moyen d’un plaidoyer capable de convaincre les décideurs politiques, techniques et des institutions financières avec l’accompagnement de la coordination africaine du PATTEC.