Pattec en image

Sondage

Que pensez vous des activités de PATTEC ?
 

Annonces

Pattec !
Aucune annonce pour le moment!

Qui est en ligne ?

Nous avons 39 invités en ligne

Visites

570416
Formation de 11 futurs travailleurs de la PATTEC sous rayonnements ionisants PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 20 Octobre 2011 17:19

L’ELAT à organisé à Bobo-Dioulasso, du 25 au 29 Juillet 2011, une séance de formation sur le fonctionnement, l’u tilisation de l’irradiateur sur la radioprotection et les rayonnements ionisants au bénéfice de 11 futurs travailleurs de la PATTEC. Il convient de préciser que les 11 participants à la formation n’étaient pas totalement novices aux notions de rayonnements ionisants. Six (6) d’entre eux venaient du CIRDES (Centre International de Recherche-Développement sur l’Elevage en Zone Subhumide) de Bobo-Dioulasso et 5 de la PATTEC elle-même.


La formation était placée sous la conduite du Directeur Général de l’Autorité Nationale de Radioprotection et Sûreté Nucléaire du Burkina Faso, Monsieur Ouédraogo Zéphirin Athanase qui s’est adjoint les services d’un de ses collaborateurs, Monsieur Nabayaogo Delwendé. L’objectif global de la formation visait à donner des  connaissances en Radioprotection aux travailleurs du PATTEC qui vont utiliser l'irradiateur. Et cela pour permettre de faire face  aux exigences de la réglementation en matière de protection des travailleurs, de la population et de l'environnement. Les points forts de la formation ont tourné autour des aspects suivants:

-          l’identification des Rayonnements Ionisants (RI) ;

-          l’évaluation des doses et risques ;

-          la réalisation d’une analyse de poste ;

-          l’utilisation des appareils de détection des RI ;

-          la connaissance de la réglementation en matière de radioprotection ;

-          l’application des règles et principes de radioprotection ;

-          l’élaboration des procédures de sûreté et de sécurité des sources ;

-          l’établissement des plans d’urgence et la gestion des situations d’urgence.

La formation s’est déroulée sous forme d'exposés, d'études de cas et d'exercices pratiques. Les participants subissent un contrôle des connaissances sous forme de QCM à la fin des modules.

Les participants ont été soumis au début et à la fin de la formation à un pré et un post-tests, organisés sous la forme de QCM, qui ont permis d’une manière exacte d’évaluer leur niveau de connaissances respectivement au début et à la fin de leur séjour.