Pattec en image

Sondage

Que pensez vous des activités de PATTEC ?
 

Annonces

Pattec !
Aucune annonce pour le moment!

Qui est en ligne ?

Nous avons 41 invités en ligne

Visites

572881
Formation à L'ELAT de Bobo-Dioulasso du 05 au 06 mai 2011 de 16 responsables des services de consultation des Directions Régionales de la santé du Sud-Ouest, des Cascades et des Hauts-Bassins du Ministère de la Santé PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 04 Juillet 2011 08:28

Dans le cadre des renforcements des capacités des acteurs de lutte contre la maladie du sommeil une formation a été organisée à l’ELAT de Bobo-Dioulasso, du 05 au 06 Mai 2011, au bénéfice des responsables de consultation du Ministère de la Santé sur la Trypanosomose Humaine Africaine (THA) et l’Onchocercose. La formation était placée sous l’égide du Dr. Kambiré Sié Roger et le Prof. Traoré Soungalo, respectivement Coordonnateur du Programme National de Lutte contre la Trypanosomose Humaine Africaine (PNLTHA) et Coordonnateur du Programme National de Lutte contre l’Onchocercose (PNLO).


Les participants, au nombre de 16, provenaient tous des zones où les risques de persistance ou de développement des deux maladies sont les plus élevés au Burkina Faso : les régions du Sud-Ouest, des Cascades et des Haut-Bassins. Ils venaient plus particulièrement des Districts Sanitaires de Dano, Diébougou, Batié, Gaoua, Banfora, Sindou, Mangodara, Orodara et Bobo-Dioulasso. Parmi ces participants, on comptait des Attachés de Santé et des Médecins.


Pour chacune des deux maladies, après la présentation de l’historique, les formateurs ont amplement décrit les vecteurs et les parasites responsables. Ils ont également longuement présenté les symptômes, les lésions et les méthodes de diagnostic. La situation épidémiologique de chacune des deux maladies particulièrement au Burkina a aussi été débattue avec les participants. Et enfin les stratégies de lutte dont particulièrement le traitement ont été soigneusement et méticuleusement développées. Il est particulièrement intéressant de noter que les formateurs ont fait subir aux participants un pré-test au début du cours et un post-test à la fin; lesquels tests ont permis d’une manière exacte d’évaluer leur niveau de connaissances à l’arrivée et au départ après la séance de la formation. Il faut signaler que ladite session a été financée par le PCZLD dans le cadre de la Campagne Panafricaine d’Eradication de la Mouche Tsé-tsé et de la Trypanosomiase (PATTEC).

 


Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.